Mobilité individuelle de courte durée Erasmus+ : le "Globe-trotter-Express"

Élèves de la 5ème à la terminale

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Principes généraux

Les consortia académiques « enseignement scolaire » et enseignement et formation professionnels du rectorat d’Orléans-Tours disposent de fonds Erasmus+ destinés à soutenir financièrement, dans un autre pays européen participant au Programme Erasmus+, des mobilités individuelles d’élèves entre 10 et 29 jours à des fins d’apprentissage.

Qui ?

Erasmus+ offre la possibilité à chaque élève volontaire scolarisé au collège en cycle 4, en lycée général et technologique ou en lycée professionnel d’effectuer un séjour individuel à l’étranger de 10 à 29 jours, dans un pays dont il apprend la langue, pour suivre des cours dans un établissement scolaire européen en étant hébergé dans une famille. L’établissement doit faire impérativement partie d’un des consortia académiques. Si ce n’est le cas, il convient de se rapprocher de la DAREIC pour connaître les modalités de cette inscription.

Quoi ?

L’élève volontaire séjourne à l’étranger en étant hébergé dans une famille d’accueil et suit les cours dans un établissement avec son correspondant. Il peut être accompagné par un adulte pendant son trajet aller et son trajet retour.

Où ?

L’établissement d’accueil doit être situé dans l’un des 31 autres pays participant au programme Erasmus+ 2021-2027[1]. L’élève volontaire effectue sa mobilité dans l’un des pays où est parlée l’une des langues vivantes étrangères qu’il apprend dans l’établissement. Dans l’académie d’Orléans-Tours, les langues concernées sont : l’allemand, l’anglais, l’espagnol, l’italien, le portugais et le turc.

À noter : aucun séjour au Royaume-Uni ne peut être subventionné, celui-ci n’étant plus membre du programme Erasmus+ depuis le 1er janvier 2021.

 


[1] Les pays engagés dans le programme Erasmus+ sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Turquie.

Comment ?

- Étape 1 : avec l’accord du chef d’établissement français, l’élève volontaire identifie la famille qui pourra l’accueillir et s’assure de l’accord de l’établissement étranger.

- Étape 2 : le dossier de mobilité Erasmus+ est renseigné par les quatre parties prenantes : la famille de l’élève en France, l’établissement français, la famille d’accueil et l’établissement étranger. Ce dossier est transmis à la DAREIC pour validation.

- Étape 3 : la subvention est versée à l’établissement avant le départ de l’élève. 

Présentation et FAQ

Télécharger le document

 

Fiche de candidature

Télécharger le document

Sur le site de la DAREIC