TraAM 2019-2020

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Thématique 2019-2020 : Appropriation et numérique

Je transforme, donc je comprends : Quelle appropriation des oeuvres et des savoirs grâce au numérique ?

Les oeuvres littéraires font l'objet depuis toujours d'appropriations variées et de recompositions successives : 

  • Dans quelle mesure le numérique permet-il aux élèves percevoir ce dialogue ininterrompu entre les oeuvres et d'y prendre part ? 
  • Comment favorise-t-il, par des activités de réception et de production, une réflexion sur ce qu'est l'interprétation ?

Il conviendra tout d'abord d'envisager l'appropriation des œuvres littéraires sous l'angle de leur évocation dans différents médias : comment la presse littéraire, les émissions radiophoniques et télévisées, ou encore plus récemment les booktrailers, mettent en jeu ou en scène des lecteurs qui font part de leur lecture des œuvres et de l'appropriation qu'ils en ont ?... Pour lire la suite de la présentation des productions, cliquez ici.

 

Liste des projets : 

Projet n°1 : Moi, Charles Baudelaire... - C. PROISY

Projet n°2 : Le magazine de la Renaissance - C. PROISY

Projet n°3 : La nouvelle fantastique sous la forme de feuilleton radiophonique - E. SANCHEZ

Projet n°4 : S’approprier collectivement Petit pays de Gaël Faye en réalisant une émission de webradio - C. MATHIERE

Projet n°5 : S’approprier Les Mémoires d’Hadrien en imaginant une rencontre avec l’auteur. - C. MATHIERE

Projet n°6 : Créer des Booktrailers avec les élèves – F. BERTHELOT

Projet n°7 : Créer un jeu sérieux pour s’approprier l’histoire littéraire – F. BERTHELOT​​​​​​

Projet n°8 :  Beaumarchais, du langage théâtral au langage de la BD - C. PROISY

Projet n°9 : S’approprier Britannicus de Racine en réalisant des photographies de mise en scène - M. NEGRE

Projet n°10 :  S’approprier un texte théâtral en l’enrichissant d’un pièce musicale - M. NEGRE

Projet n°11 : Découvrir le lyrisme poétique grâce à la mélodie française - M. NEGRE

Projet n°12 : Ecrire une nouvelle en partenariat avec un musée - V. MORISSET-SCHUSTER

Projet n°13 : Carnet de lectures - C. PROISY

Projet n°14 : Palimpsestes numériques - P. GODIVEAU

Projet n°15 : S’approprier La Dame aux camélias, d’un texte à l’autre, d’une œuvre à l’autre – M. NEGRE

Projet n°16 : Bérénice, de l’exercice d’appropriation au commentaire – C. MATHIERE

Projet n°17 : S’approprier, confronter et créer – simulation de débats entre plusieurs metteurs en scène de L’Ecole de femmes de Molière – C. MATHIERE

Projet n°1 : Moi, Charles Baudelaire... - C. PROISY

Sujet : Comment l’étude de la genèse et de la réception d’une œuvre peut-elle permettre une véritable appropriation de celle-ci ? 

Les élèves sont invités à adopter, dans un premier temps, la démarche de l’historien qui travaille à partir d’archives, en exploitant les ressources du dossier RetroNews consacré aux Fleurs du Mal. Ils doivent trier, sélectionner, prélever les informations qu’ils exploiteront ensuite pour l’écriture d’un texte relevant de l’invention (réponse de Baudelaire à Barbey d’Aurevilly).

Cliquez ici pour plus d'informations.

Projet n°2 : Le magazine de la Renaissance - C. PROISY

Sujet : Comment aborder l’histoire littéraire d’une manière active, en impliquant tous les élèves et en développant leur autonomie ?

Une classe de Seconde, lors d'une séquence consacrée à l'étude de la poésie du Moyen-Âge au XVIIIe siècle a créé un magazine dans lequel sont contextualisées les oeuvres abordées en classe.

Pour plus d'informations, cliquez ici. Pour découvrir le magazine, cliquez sur l'image.

Projet n°3 : La nouvelle fantastique sous la forme de feuilleton radiophonique - E. SANCHEZ

Sujet : Comment mener à bien un projet d’écriture collective en impliquant tous les élèves, malgré leur niveau hétérogène et en limitant la durée accordée à cette activité ?

A l’aide d’un éditeur de texte collaboratif, un binôme d’élèves de 4e invente une nouvelle fantastique en quatre épisodes en s'inspirant du texte de Maupassant, Apparition. 

Ils corrigent ensuite leur production, puis enregistrent et mixent la lecture de leur nouvelle avec un logiciel d’enregistrement. Leur travail est enfin diffusé sous la forme d’un feuilleton radiophonique.

Cliquez ici pour plus d'informations.

Projet n°4 : S’approprier collectivement Petit pays de Gaël Faye en réalisant une émission de webradio - C. MATHIERE

A partir des notes prises dans leurs carnets de lecture (passages préférés du roman, questionnements soulevés par le récit...), les élèves ont été invités à concevoir une émission de radio à la façon de celle de Guillaume Gallienne sur France Inter ("Un peu de lecture, ça peut pas faire de mal").

Pour plus d'informations, cliquez ici.

Projet n°5 : S’approprier Les Mémoires d’Hadrien en imaginant une rencontre avec l’auteur. - C. MATHIERE

Sujet : Comment permettre aux élèves de faciliter et d’enrichir leur lecture de l’œuvre de M. Yourcenar en leur faisant imaginer et jouer la rencontre entre un journaliste littéraire et l’auteur évoquant son parcours et la genèse de son œuvre, à partir de différentes sources ?

Cliquez ici pour plus d'informations.

Projet n°6 : Créer des Booktrailers avec les élèves – F. BERTHELOT

Sujet : Comment la réalisation d’une vidéo permet-elle à l’élève de travailler l’oral, l’argumentation et l’appropriation d’une œuvre ?

Le projet booktube a été proposé à une classe de 1ère technologique très hétérogène dans un lycée hôtelier. Suite à la réforme du lycée, les élèves doivent présenter à l’oral une œuvre littéraire et justifier leur choix. La réalisation d’une capsule vidéo façon booktube est donc un bon moyen de travailler l’oral, l’argumentation et l’appropriation d’une œuvre. L’idée est donc que chaque élève parle d’un livre qu’il apprécie particulièrement, qu’il ne jetterait pas. Il s’agira, en 3 minutes, que l’élève présente le livre, explique son choix, comment il se l’est approprié et donne envie de le lire.

Pour découvrir le projet, cliquez ici.

Projet n°7 : Créer un jeu sérieux pour s’approprier l’histoire littéraire – F. BERTHELOT​​​​​​

Sujet : Comment le jeu sérieux permet-il aux élèves de s’approprier des connaissances d’histoire littéraire grâce à l’augmentation numérique ?

Dans le cadre de l'expérimentation didactique de l'histoire littéraire et des outils numériques, des élèves de 1ère technologiques ont réalisé des cartes de jeu dans la même veine que le jeu de société Timeline. La réalisation des cartes est propice au développement des compétences d’expression écrite et orale. Elle stimule le goût et le plaisir de l’élève dans une appropriation personnelle des oeuvres et de la culture littéraire.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Projet n°8 :  Beaumarchais, du langage théâtral au langage de la BD - C. PROISY

Sujet : Le projet a consisté à faire créer par des élèves de 1ère une planche de BD pour s'approprier la pièce de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro avec la fabrique à BD du site de la BNF.

Les œuvres du patrimoine peuvent être considérées parfois par les élèves comme des œuvres figées, dont le sens et les interprétations sont donnés une fois pour toute. Ces œuvres, parce qu’elles impressionnent, font que les élèves doutent de leur propre lecture. Le passage par la transposition peut être un moyen de (re) donner confiance aux élèves en sollicitant leur propre sensibilité et en développant leur capacité à s’approprier les œuvres.

Cliquez ici pour plus d'informations sur ce projet. Lisez un exemple de BD en cliquant ici.

Projet n°9 : S’approprier Britannicus de Racine en réalisant des photographies de mise en scène - M. NEGRE

Sujet : Comment le théâtre classique peut-il interroger et toucher des élèves de Seconde grâce à la photographie ?

Il a été proposé aux élèves de choisir une citation de l’œuvre qui selon eux, résumerait au mieux la pièce. Puis, on leur a proposé de mettre en scène leur citation sous la forme d'une photographie. Chaque élève est alors devenu le metteur en scène de sa photographie et avait en charge ce que cela représente.

Découvrez le projet complet en cliquant ici.

Projet n°10 :  S’approprier un texte théâtral en l’enrichissant d’un pièce musicale - M. NEGRE

Sujet : Comment la musique permet-elle de souligner les mots et les silences du théâtre de Beckett ?

On a testé l'insertion de la pièce musicale « Opening » dans le texte théâtral Fin de partie. Cette création a pour but de permettre aux élèves de s'approprier les deux pièces qui vont s'éclairer l'une l'autre, dans une démarche d'apport mutuel.

Cliquez ici pour en savoir plus. Pour écouter une production d'élève, cliquez ici.

Projet n°11 : Découvrir le lyrisme poétique grâce à la mélodie française - M. NEGRE

Sujet : Comment la mélodie française du XIXe met-elle en avant une œuvre poétique ? Dans quelle mesure le lecteur comme le chanteur est-il un interprète ?

Par cette découverte de la mélodie française, il s'agit pour les élèves de s'enregistrer puis de s'interroger sur leur lecture afin d'oser s'approprier un poème de Baudelaire et aussi être capable d'argumenter sur leurs propres choix. 

Lisez le détail de ce projet en cliquant ici.

Projet n°12 : Ecrire une nouvelle en partenariat avec un musée - V. MORISSET-SCHUSTER

Sujet : Comment apprendre à corriger son texte en s’appropriant l’outil numérique ? Comment amener les élèves à s’approprier le genre de la nouvelle fantastique en s’appuyant sur le patrimoine culturel local ? Comment motiver les élèves dans un travail d’écriture longue ?

Afin de travailler ces compétences et en lien avec le musée Bertrand de Châteauroux, ce projet vise à leur faire écrire une nouvelle fantastique par binôme en fin de séquence sur la nouvelle fantastique dans le cadre de l’objet d’étude Regarder le monde, inventer des mondes, La fiction pour interroger le réel.

Une fois, la nouvelle écrite et corrigée, les élèves les ont enregistrées en y ajoutant une ambiance sonore. Les nouvelles enregistrées sont ensuite déposées sur une interface en ligne et associées à un QR code afin que les visiteurs puissent entendre leurs productions.

Projet réalisé avec Mme Labbé du collège Lafayette à Châteauroux. 

Cliquez ici pour découvrir le projet en détails et ici pour lire la production d'un élève.

Projet n°13 : Carnet de lectures - C. PROISY

Sujet : Comment faire en sorte que les élèves conservent une trace de leurs lectures, des émotions ressenties, des questions soulevées et des liens à tisser entre les œuvres rencontrées au cours de l’année ?

Le carnet de lecteur doit être enrichi progressivement, tout au long de l’année, avec systématiquement une partie consacrée à la fiche d’identité des œuvres lues et/ou étudiées. S’ajoutent à ces éléments, des productions de formes variées (écrits d’invention, transposition d’une pièce de théâtre en bande dessinées, etc.) mais également des documents (tableaux, films, musique...).

Les élèves ont pu utiliser un format numérique réalisé grâce à des outils tels que Pearltrees (avantage : se trouve dans l’ENT), padlet (avec pour consigne de configurer en mode privé), un diaporama ou bien encore un blog.

Pour en savoir plus, consultez le projet en détails ici. Découvrez un exemple de carnet de lecteur en cliquant sur l'image ci-contre.

Projet n°14 : Palimpsestes numériques - P. GODIVEAU

Sujet : Comment le recours à la réalité augmentée présente des opportunités d’étayage pédagogique ? Comment rendre un texte accessible et favoriser son appropriation par les élèves ? 

Le polycopié proposé à l’élève sera complété par un ou plusieurs QR Codes qui lui permettront de bénéficier de coups de pouce pour s’approprier le texte aussi bien dans l’établissement qu’à domicile. Le QR Code sera lu au moyen d’une tablette tactile ou d’un téléphone.

Pour découvrir le projet et des exemples de réalisation, cliquez ici. Pour découvrir l'application Mirage Make, rendez-vous ici

Projet n°15 : S’approprier La Dame aux camélias, d’un texte à l’autre, d’une œuvre à l’autre – M. NEGRE

Sujet : Comment l'exercice de la réécriture peut-il être un moyen d'entrer dans l'étude d'un extrait littéraire ?

On a proposé aux élèves de réécrire la lettre de Marguerite « à la manière des Romantiques » sur la suite bureautique Libre Office en utilisant toutes les fonctionnalités du traitement de texte (répérer, surligner, remplacer). Puis, à partir de l'analyse de mises en scène à l'opéra, chaque élève a rédigé dans son carnet de lecture un paragraphe qui explique son interprétation préférée.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Projet n°16 : Bérénice, de l’exercice d’appropriation au commentaire – C. MATHIERE

Sujet : Comment conduire les élèves à l’exercice du commentaire par une démarche d’appropriation (orale et écrite) en construisant progressivement l’analyse à partir d’un choix personnel et d’observations spontanées, que l’enregistrement audio permettra de révéler, puis que le traitement de texte permettra de construire progressivement, pour bâtir ensuite l’introduction et un axe d’analyse de commentaire littéraire ?

Découvrez en détails ce projet en cliquant ici.

Projet n°17 : S’approprier, confronter et créer – simulation de débats entre plusieurs metteurs en scène de L’Ecole de femmes de Molière – C. MATHIERE

Sujet : Comment faire en sorte que les élèves saisissent la part de création que recèle toute mise en scène, la complexité de l’œuvre de Molière tout en se saisissant de leur légitimité de sujet-lecteur à proposer, à leur tour, la co-création ou la lecture qui précède toute mise en scène ?

A l'issue de l'étude de L'École des Femmes de Molière, par groupe de quatre, les élèves imaginent un débat (animé/modéré par l'un d'entre eux) entre les metteurs en scène de cette pièce. Chaque débat est filmé afin de permettre aux élèves d'auto-évaluer leur prestation orale et d’ouvrir la voie à une remédiation.

Pour en savoir plus, cliquez ici.