Propositions pédagogiques pour le lycée

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Ressources par niveau

Les collègues de l'académie ont mutualisé des ressources, disponibles par niveau d'enseignement dans l'onglet "Continuité pédagogique". A retrouver en suivant ce lien.

Propositions pédagogiques en histoire des arts spécialité en première et terminale

En cliquant sur ce lien, retrouvez les propositions de trois collègues du lycée Fulbert. Ces scénarios ont pour but le développement des compétences d'oral des élèves. 

- Une webradio en terminale spécialité sur le thème "Les conditions du voyage en Italie" (question limitative : le voyage des artistes en Italie du XVIIème au XIXème siècle).

- Un commentaire audio d'une oeuvre picturale en première spécialité : comment rendre perceptible ce qui nous échappe ? (thème : les lieux de l'art.)

- La préparation du Grand Oral en terminale spécialité : l'oral, ça se prép'art ! 

- Une chrono-biographie en terminale spécialité de figures féminines marquantes : construire un axe chronologique de personnages remarquables dont le travail et l’action sont expliquées dans un commentaire oral.

Scénarios réalisés par Elisabeth Mesplé, Anne-Sophie Taullier et Sébastien Bouvet.


Comment interroger et mieux connaître sa ville ?

Retrouvez en cliquant sur ce lien un scénario présentant un travail mené en seconde, option histoire des arts, en liaison avec une classe de quatrième.

Scénario proposé par Hélène Latger, Catherine Coutan et Véronique Gatounes, professeures au lycée Dessaignes.

Entrer dans la ville : photographier et dire.

Ce travail s’est organisé autour d’une visite guidée dans la ville de Pithiviers pour découvrir un patrimoine urbain méconnu et le photographier. Les élèves ont ensuite créé un site internet qui fasse découvrir ce patrimoine, site qui exploite les clichés pris.
 
 Niveau concerné : classe de seconde
 
Enseignement concerné :  enseignement facultatif « histoire des arts »
   
Scénario proposé par deux professeurs du lycée Duhamel du Monceau de Pithiviers : Stéphane Auger (musique) et Hervé Debacker (histoire-géographie)


Autres propositions pédagogiques

En seconde

Le portail nord de l'abbaye de Fleury: un témoignage de l'importance de l'Eglise au moyen âge

 

Niveau concerné : seconde.

Disciplines impliquées : français, histoire.

 

Art, roman et société.

Niveau concerné : seconde.

Disciplines impliquées : arts plastiques, français, histoire.



Le portail nord de l'abbaye de Fleury: un témoignage de l'importance de l'Eglise au Moyen âge. 

Préambule: Ce travail repose sur l'exploitation du dossier pédagogique réalisé par Sylvain Négrier, professeur chargé de mission auprès du service éducatif des Archives départementales du Loiret, consacré au moyen âge dans le Loiret.. Il est consultable à cette adresse: tinyurl.com/se-ad45-fleury

Objectifs: - Comprendre à partir d'un support artistique en quoi l'Eglise est omniprésente et constitue le principal cadre d'encadrement de la société médiévale.

- Travailler la rédaction de la composition.

Principales capacités et méthodes travaillées: Exploiter et confronter des informations, organiser et synthétiser des informations, utiliser le numérique.

Place dans le programme d'Histoire de Seconde: « Thème 3: Sociétés et cultures de l'Europe médiévale du XIe au XIIIe siècle. Question obligatoire: La chrétienté médiévale. La question traite de la place fondamentale de la chrétienté dans l'Europe médiévale en prenant appui sur deux études: − un élément de patrimoine au choix. − Un exemple au choix pour éclairer les dimensions de christianisation en Europe. »

Articulation avec le cours: Ce travail constitue une première entrée dans l'étude l'abbaye de Fleury. Il se poursuivra en cours de manière filée en abordant à l'aide de documents complémentaires, d'autres aspects du sujet: − fonctionnement d'une communauté religieuse (règle bénédictine et plan de l'abbaye). − les liens et les rivalités entre le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel (charte d'Hugues Capet, Gisant de Philippe Ier, bulle d'Alexandre II) − la lutte contre l'hérésie (L'hérésie d'Orléans en 1022).

Déroulement: Ce travail se déroule en deux séances en salle informatique, la classe étant divisée en deux -groupes et éventuellement une séance spécifique de rédaction en accompagnement personnalisée. Il est souhaitable que les deux enseignants soient présents simultanément à chaque séance mais cela reste difficile à mettre en place. Il est également préférable que des deux séances soient proches dans le temps (dans la même journée ou J+1 ou +2) Ces deux séances pourront être complétées d'un travail de rédaction menée en accompagnement personnalisé (3e heure).

1ere heure: encadrement par les professeurs d'Histoire et de Français ou par le professeur d'Histoire. Les élèves prennent connaissance du sujet et du dossier déposé par le professeur sur le réseau de l'établissement. Ce dossier comprend: − un document central: le portail nord de l'abbaye de Fleury à St Benoît sur Loire. (animation au format flash) − des documents complémentaires réunis dans un diaporama − l'histoire de la translation des reliques (fichier texte imprimé et remis aux élèves). − une fiche démarche élève.(fichier texte imprimé et remis aux élèves) Les élèves répondent à un questionnaire simple qui leur permettra d'extraire les idées essentielle utiles au traitement du sujet.

2eme heure: encadrement par les professeurs d'Histoire et de Français ou par le professeur de français. Les élèves mettent en place un plan détaillé  pour répondre au sujet, il comprend obligatoirement des exemples précis extraits du dossier. Ils travaillent par groupe de 2 ou 3 élèves.

3eme heure : dans le cadre de l'accompagnement personnalisé. Les élèves rédigent la composition à partir du plan travaillé en groupe précédemment.

Eric Fardel

Lycée François Villon de Beaugency.


Art, roman et société

 

 

Présentation et objectifs pédagogiques

Il s’agit de bâtir une séquence pour monter comment art littérature et histoire peuvent être associés dans la perspective d’un mouvement culturel et d’un contexte historico-social donné. En l’occurrence le thème choisi, à savoir comment Zola rend compte de la révolution artistique de la deuxième moitié du XIX° siècle dans le Roman l’Œuvre, nous paraît en phase avec les objectifs de l’histoire des arts.

Disciplines concernées et parties du programme traité.

 Arts plastiques : le rôle propre de la couleur : spatial, expressif, symbolique ;

- l'incidence du geste, du médium : trace, signe, facture.

En relation avec ce qui est en jeu dans la pratique, l'approche culturelle porte une attention plus particulière à la question "l'œuvre et le lieu" (formes, codes et conceptions selon les époques et le contexte). Etudier les différents modes d'instauration de l'œuvre plastique est l'occasion de saisir, à travers l'histoire, les évolutions, mutations, ruptures ainsi que les permanences et les reprises.

Histoire : L’âge industriel et sa civilisation du milieu du XIXe siècle Transformations économiques, sociales.Le phénomène majeur est la croissance économique. On présente les processus d’industrialisation et les transformations économiques et sociales qui lui sont liées. On présente les modifications des pratiques religieuses et culturelles et les principaux mouvements artistiques et littéraires de la période.

Français Cette séquence concerne l’objet d’étude « le roman et ses personnages »

Déroulement du scénario

En arts plastiques on travaille sur la conception nouvelle de la couleur qu’inaugurent les impressionnistes. On met en évidence l’importance de la facture chez ces peintres ainsi que le rôle nouveau de la lumière.

Cf : http://www.musee-orsay.fr/fileadmin/mediatheque/integration_MO/PDF/Expos_impressionnistes.pdf

On insiste également sur la révolution qui intervient dans le choix des sujets : sujets « Triviaux » ancrés dans la modernité en les comparant avec les sujets « Nobles » de la peinture académique. A ce propos on renvoie à la notice du site texte image sur le tableau de Monet La gare Saint -Lazare : www.texteimage.com/php_v8/html.php 0&objet=notice

C’est l’occasion de proposer aux élèves de cerner la notion d’académisme.

 En histoire on met l'accent sur les implications sociales et culturelles de la révolution industrielle Concrètement on part de la notice du site histoire par l’image sur le tableau de Monet représentant la gare St Lazare pour demander aux élèves de formuler synthétiquement le lien entre contexte économique et social et mouvement artistique. Voir : http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=4&d=1&c=impressionnisme

On demande enfin aux élèves de constituer un corpus de documents numériques qui témoigne de l’évolution de la vie sociale de la petite et moyenne bourgeoisie. . On pense en particulier aux tableaux impressionnistes qui montrent les activités de plein air ou la vie des cafés (cf. le bar aux folies bergères de Manet)

En français on se place dans l’optique d’une lecture intégrale du Roman de Zola l’Œuvre Dans le cadre qui nous occupe on s’attache d’abord à éclairer le contexte en demandant aux élèves de faire la synthèse de deux fiches proposées par le musée d’Orsay www.musee-orsay.fr/fileadmin/mediatheque/integration_MO/PDF/Les_peintres_le_Salon.pdfhttp://www.musee-orsay.fr/fileadmin/mediatheque/integration_MO/PDF/Zola.pdf

Une séance est ensuite consacrée à la lecture analytique comporte de 3 textes qui peuvent être rapprochés du Déjeuner sur l’herbe de Manet – Il s’agit de dégager d’une part les critères esthétiques mis en œuvre par Zola qui cherche avant tout à mettre en évidence les éléments formels de la peinture, d’autre part la transformation du réel au plan romanesque (rapport du texte 1au texte 2) et enfin le clivage entre le regard le l’amateur et celui de la foule illustrant le divorce progressif entre l’artiste d’avant-garde et la société.(rapport du texte 2 au texte 3) Une autre séance est consacrée à la lecture analytique d’un texte descriptif du roman pour montrer comment Zola emprunte à l’esthétique impressionniste pour réaliser de véritables « tableaux écrits » qui peuvent être aisément rapprochés de peintures existantes.

Compétences mises en œuvres et bilan

Cette séquence mise en œuvre dans une classe de première littéraire répond aux compétences requise dans les programmes :

· Connaître quelques grandes périodes et les mouvements majeurs de l’histoire littéraire et culturelle ;

· Avoir des repères esthétiques et se forger des critères d’analyse, d’appréciation et de jugement

Il s’agit en particulier d’une compétence en matière d’analyse des œuvres picturales, et de de l’acquisition d’un vocabulaire spécifique, notamment en ce qui concerne la distinction très nette entre le sujet du tableau (le référent) et les éléments plastiques mis en œuvre.

 Plus généralement cette séquence permet aux élèves de saisir la cohérence entre les objets de connaissance abordés et donc de percevoir combien littérature art et histoire sont liés.

Prolongements possibles

Des prolongements sont possibles avec le cinéma à travers deux courtes séquences diffusées par youtube :

 · Le début de la Bête humaine de Jean Renoir qui présente l’entrée de la locomotive en gare du Havre, emprunt évident à Monet : http://youtu.be/7QoNL_yf62A

 · Un extrait de Une partie de Campagne du même Renoir : http://youtu.be/4BzOkL0pKYQ

Christian Perrier.